Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Rick et Dick Hoyt : une lecon de vie
09/12/2007, 14:04 (Ce message a été modifié le : 09/12/2007 14:06 par Grand Yaourtier.)
Message : #1
Rick et Dick Hoyt : une lecon de vie
Indirectement je suis tombé sur une histoire extraordinaire qui a parfaitement sa place au moment du téléthon

Celle de  Dick et Rick Hoyt , un père et son fils américains sportifs de haut niveau en Marathon Biathlon Triathlon

[Image: 2005794403304521988_rs.jpg]


Banal ?
Non

Car le fils Rick est un tétraplégique de naissance

Leur histoire est intéressante
Outrepassant les avis médicaux qui suggéraient que Rick vivrait comme un légume -dans un état neuro-végetatif -et devrait être placé en institution , sa famille a pris une autre direction

* en 1974, Aidée par des ingénieurs, elle fournit à Rick, alors 12 ans,  un  prototype d'ordinateur pour tétraplégique. Outil d'ouverture de communication et d'apprentissage.

Rick a fait des études , et de bonnes études. Diplômé de Boston University, il travaille au Boston College et vit dans son propre appartement.

**Rick s'intéressant au sport, lui et son père ont poussé les choses très loin, très très loin
En 1977 ils commencèrent le 2 è volet de cette histoire: le sport de compétition !

En équipe - on les appelle " team Hoyt"-  et avec du matériel adapté,  ils participent à divers compétitions , et du costaud.
Course : le père court en  poussant son fils dans une chaise roulante
Vélo : le père pédale en tirant  son fils
Natation : le père nage en tirant un bateau où son fils est allongé


En 2006  la team Hoyt totalisait 950 compétitions dont 65 Marathons, 20 Biathlons et 246  Triathlons !

En 92 ils traversèrent les USA à vélo

Ils ont crée leur fondation afin
-d'éduquer... les valides  et changer leur perception sur l'handicap
-d'aider les handicapés à participer à tout type d'activité

Vidéo americaine
reportage TV ( à l'américaine donc un peu sirupeux) :  portrait interview
siuivi dans le même flux de leur video sur leur team ( on pardonne la musique aux paroles très chretiennes)
http://www.youtube.com/watch?v=flRvsO8m_...re=related
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09/12/2007, 19:19
Message : #2
Rick et Dick Hoyt : une lecon de vie
Magnifique !

... si le Paradis existe, il est pour ces gens là ...

bravo

[Image: jpgc_userbar_1144665738.gif]
Funnelcake Jul 2012 - Mozilla14 - 1.0
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10/12/2007, 20:34
Message : #3
Rick et Dick Hoyt : une lecon de vie
Impressionnant.  :o
Voilà des sportifs de haut niveau.  bravo

Inspecteur Général des Sénéchaleries Vertag
Et Grand-Ponctuateur de l'Ordre. Rolleyes
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10/12/2007, 20:59
Message : #4
Rick et Dick Hoyt : une lecon de vie
moi qui ne crois en ni dieux ni diables ..... Ninja  mais la c'est en l'amour qu'il faut croire ....bravo la " team Hoyt " vous me reconciliez avec le genre humain  ouais

droïde officiel du Freenaute[Image: firefox25.gif]
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
22/06/2009, 23:14 (Ce message a été modifié le : 23/06/2009 00:44 par Nuxi@.)
Message : #5
Rick et Dick Hoyt : une lecon de vie
On ne s'en lasse finalement pas coeur :

http://www.youtube.com/watch?v=VJMbk9dtpdY

http://carnets.opossum.ca/roberto/2008/08/histoire_de_rick_et_dick_hoyt.html

Certains de nos contemporains (trop rares) nous donnent l'occasion de nous réconcilier avec la race humaine comme le dit si bien rd !


[EDIT]
Citation :L’équipe Hoyt : une famille formidable !
Agoravox

Une famille américaine lutte pour faire reconnaître aux personnes handicapées le droit de vivre une existence normale dans le monde des valides. Un combat qu’ils ont mené pour leur fils infirme qui rêvait de courir. Un souhait a priori impossible à réaliser. Et pourtant...

États-Unis. État du Massachusetts, ville de Winchester. Quarante-quatre ans en arrière ...
La famille Hoyt s’apprête à vivre un heureux évènement. Leur premier enfant vient au monde. Mais contre toute attente, l’accouchement se présente mal. Le cordon ombilical entoure la tête du nouveau-né, le privant d’oxygène pendant quelques instants. Pronostic : l’enfant est sauvé mais restera toute sa vie lourdement handicapé. Il ne pourra ni marcher, ni parler.
Les parents, Dick et Judy, refusent de placer leur fils dans une institution spécialisée. Bien décidés à lui offrir une éducation et une vie normale, ils ramènent Rick dans leur maison de Winchester.

Un enfant comme les autres

Cinq ans plus tard, Rick est l’aîné d’une fratrie de trois enfants. Constatant quotidiennement son intelligence, ses parents lui apprennent l’alphabet, puis l’inscrivent à l’école publique. Une décision loin de faire l’unanimité. Dick se souvient : « Parce qu’il ne parlait pas, les responsables de l’école pensaient qu’il ne pourrait pas comprendre. » Des ingénieurs universitaires viennent le voir pour s’en assurer. Un test passé avec brio. Le père révèle cette anecdote qui a définitivement fait pencher la balance du bon côté : « Ils lui ont raconté une blague, et Rick a laissé échapper un sourire ravi. »
En 1972, le garçon âgé de dix ans reçoit un cadeau très spécial : un ordinateur interactif. Grâce au procédé de son « communicateur », comme il l’appelle, Rick peut tenir une conversation avec ses interlocuteurs.
Quels ont été ses premiers mots ? « Go Bruins ! » Un fervent encouragement pour l’équipe de hockey des Bruins de Boston.
En 1975, conformément aux souhaits de ses parents, Rick est finalement admis dans un lycée public. Il y suit une scolarité normale, entouré de personnes valides.

Des compétiteurs d’exception

Deux ans plus tard, le jeune homme apprend qu’une course de bienfaisance doit être organisée. L’adolescent demande à son père de l’aider à y participer. Dick n’est pas spécialiste de course, mais accepte. Pendant les 5cinq miles du tracé, il court, poussant devant lui le fauteuil de son fils. Sur la ligne d’arrivée, le père est épuisé, mais les quelques mots prononcés par son enfant le bouleversent totalement : « Quand nous courions ensemble, j’ai eu le sentiment d’avoir perdu mon handicap ». Cette phrase, Dick ne l’a jamais oubliée. Elle marque le point de départ d’une incroyable aventure.
Pendant quatre ans, père et fils concourent sur de nombreux marathons. En 1985, viennent les triathlons. Avant d’y participer, Dick doit apprendre à nager. C’est en riant qu’il évoque les débuts difficiles de son apprentissage : « Je suis descendu comme une pierre la première fois. » Se remettre au vélo n’est pas non plus une mince affaire : « Je n’en avais plus pratiqué depuis l’âge de six ans ». Avec un départ si laborieux ,qui aurait pu prévoir la suite ?
La participation de l’équipe Hoyt à plus de 212 triathlons ! Soit des distances faramineuses avalées grâce à la seule résistance de deux bras et deux jambes. D’épreuve en épreuve, Dick se surpasse. Il tracte son fils sur une barque, court en poussant son fauteuil et pédale en le portant sur le vélo. Le père reconnaît : « Rick est celui qui m’inspire et me motive. Il m’a transmis sa passion pour le sport et la compétition. »
Entre eux s’est créée une incroyable synergie. Une osmose encore renforcée après l’infarctus dont a souffert Dick. Selon les médecins, sans cette exceptionnelle condition physique acquise grâce à son fils, Dick serait décédé il y a quinze ans. La boucle est bouclée : père et fils se sont mutuellement sauvé la vie.

Un message à faire passer

Aujourd’hui âgés respectivement de 66 et 44 ans, ils poursuivent leur oeuvre.
Militaire, Dick a profité de sa retraite pour écrire un livre, « It’s only a mountain ». Son auteur peut témoigner du succès de l’ouvrage : « Il se vend partout dans le monde. Récemment traduit en coréen, il devrait l’être prochainement en japonais. » Leur histoire rocambolesque y est entièrement racontée.
De son côté, Rick est diplômé de l’université de Boston, où il travaille au développement d’un système informatique utilisant les mouvements des yeux et de tête pour communiquer.
Ensemble, ils voyagent à travers les États-Unis, pour livrer et partager leur expérience personnelle. Conscients de pouvoir faire évoluer les mentalités sur la question du handicap, ils délivrent leur message le plus essentiel : « Tout le monde devrait être inclus dans la vie quotidienne. »

[Image: jpgc_userbar_1144665738.gif]
Funnelcake Jul 2012 - Mozilla14 - 1.0
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23/06/2009, 15:05 (Ce message a été modifié le : 23/06/2009 15:06 par rd95.)
Message : #6
Re : Rick et Dick Hoyt : une lecon de vie
Huglove Merci Nuxi   pour la "piqure" de rappel , cette année , ça fait trois ou quatre fois que je visionne ces vidéos que dire ..que faire ...a coté de nos petites m***es quotidiennes ... chapeau   la famille Hoyt
difficile de rester indifférent ..... ouais

droïde officiel du Freenaute[Image: firefox25.gif]
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant cette discussion : 1 visiteur(s)
ContactLeFreenauteRetourner en hautRetourner au contenuVersion bas-débit (Archivé)Syndication RSS