Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Free : « Nous lancerons la fibre optique avant la fin de juin »
11/02/2007, 02:58
Message : #1
Free : « Nous lancerons la fibre optique avant la fin de juin »
Citation :Free : « Nous lancerons la fibre optique avant la fin de juin »
Michaël Boukobza, directeur général, passe en revue l'année 2006 qui a été dense pour Free, de la Freebox HD à la fibre optique annoncée pour 2007.

Propos recueillis par Guillaume Deleurence , 01net., le 08/02/2007 à 18h15 - Source

01net. : Free vient de publier son chiffre d'affaires et son nombre d'abonnés ADSL pour 2006. Le millésime est-il bon ? Quel est votre commentaire ?

Michaël Boukobza : Le plus important à nos yeux est de voir que 683 000 nouveaux abonnés, nets de résiliation, ont opté pour l'offre Freebox en 2006. Dont 202 000 au dernier trimestre de l'année, ce qui est historique pour nous. Nous avons été de manière incontestable le numéro un du recrutement d'abonnés au sein des opérateurs alternatifs, avec une part de marché de plus de 23 %. Nous estimons que ce succès est dû à notre offre Freebox, qui est la plus attractive du marché, sans astérisque ni location de décodeur en sus et qui a fait l'objet de beaucoup d'innovations en 2006 : la diffusion multiposte, le magnétoscope numérique, la haute-définition, la vidéo à la demande, le Wi-Fi Mimo...

Une des critiques récurrentes entendues à propos de Free concerne le service clients. Que comptez-vous améliorer sur ce point en 2007 ?

Un effort a été fait en 2006 sur le service aux abonnés, notre talon d'Achille, et cela commence à porter ses fruits. Le magazine 60 Millions de consommateurs, qui n'est pourtant pas très « pro-Free », a précisé en novembre dans son étude sur les FAI que nous étions le FAI le plus performant (82 % de taux de satisfaction) à égalité avec AOL. Aujourd'hui, nous avons 1500 personnes qui répondent aux appels et aux e-mails de nos abonnés, dont des techniciens itinérants qui interviennent à domicile.

Nous allons continuer à simplifier l'offre, à améliorer les outils de communication, à améliorer la logistique. Aujourd'hui, par exemple, nous connaissons des difficultés avec le service Colissimo, du groupe La Poste, qui n'est pas optimal pour la vente en ligne. Nous allons tenter d'améliorer le système. Les efforts fournis en 2006 vont continuer et s'amplifier.

Comptez-vous offrir à terme la gratuité du temps d'attente pour les appels à votre hot line, comme devait l'imposer le projet de loi en faveur des consommateurs dont l'examen a été repoussé ?

On y réfléchit et on discute avec les pouvoirs publics au sein de tables rondes pour voir comment les choses peuvent évoluer. Notons que le projet de loi n'est que reporté, pas annulé, et qu'il sera un sujet de campagne électorale.

Vous êtes monté au créneau, il y a quelques jours, contre un amendement de la loi sur la télévision du futur, qui prévoit une participation des FAI au financement de la création audiovisuelle. Vous avez parlé d'un « impôt Internet » ? N'est-ce pas exagéré ?

Je ne pense pas. Quand vous imposez une nouvelle taxe à une entreprise, c'est forcément le consommateur qui paie au final. Sera-ce tout de suite ? Plus tard ? De quelle façon est-ce que cela sera répercuté ? Je n'en sais rien. Les FAI, dans le cas présent, serviront seulement d'intermédiaires dans la collecte de l'impôt. Cette charge fiscale sera répercutée sur les abonnés.

Mais n'est-il pas normal que les FAI contribuent à la création audiovisuelle dès lors qu'ils proposent de services de télévision sur ADSL ?

Nous souhaitons une discussion globale, notamment sur le fait que certaines chaînes ne soient pas disponibles pour toutes les plates-formes de diffusion, ou que des films sortent en DVD mais restent inaccessibles aux services de vidéo à la demande, etc. Je veux bien que l'on parle financement, mais s'il y a des produits à financer. Là, ce n'est pas le cas et ce n'est pas très honnête. Nous comptons désormais sur la sagesse des sénateurs au sein de la Commission mixte paritaire, qui doit finaliser la loi.

En matière de fibre optique, vous aviez dit en 2006 vouloir démarrer une offre début 2007. Où en êtes-vous ?

Ce sera le cas avant le 30 juin. Le tarif que nous avons annoncé - 29,99 euros par mois - sera tenu. Ceux qui disent que c'est de la vente à perte le disaient déjà pour l'ADSL. Nos comptes sont publics et prouvent que nous sommes profitables et pérennes. Notre stratégie ne bouge pas : aller dans les zones où la densité de Freebox est importante et convertir les abonnés ADSL. Sur Paris, les Freenautes sont déjà mis à contribution en remplissant sur leur console d'abonnés des éléments sur leur syndic et la gestion de leur immeuble. C'est un projet à long terme, à l'horizon 2012, avec de nombreux challenges.

Nous avions été pris pour des illuminés en septembre 2006 quand nous avions dévoilé notre projet fibre, nous sommes contents de voir que nous avons initié un mouvement, comme cela a été le cas sur la télé sur ADSL, la voix sur IP, etc. Grâce à nos travaux et à la réaction de nos confrères, nous allons faire de la France une nation à la pointe du numérique. Ces dernières années, c'est Free qui a tenu ce rôle de numéro un de l'innovation pour rendre accessibles les nouvelles technologies.

Ce rôle moteur, l'aurez-vous aussi dans le WiMAX ? En 2006, vous avez fait des annonces à ce sujet, mais il ne s'est rien passé... Verra-t-on enfin du concret en 2007 ?

Honnêtement, je ne pense pas, nous ne devrions rien annoncer sur le sujet en 2007. Nous attendons une maturité de la technologie et des chipsets [puces, NDLR] avant de communiquer. Nous restons prudents, mais confiants.

En 2006, vous avez aussi lancé un service de renseignements téléphoniques gratuit, puis vous l'avez fermé. Que s'est-il passé ?

Nous avons mis fin à ce service à la suite d'une attaque d'un confrère [Allo Bottin, NDLR], qui se plaignait qu'on utilise le mot « gratuité », même s'il s'agissait bien de cela. Nous avons donc mis fin au service. Nous n'avons plus de projet particulier dans ce domaine pour le moment.

Le prix standard du marché du triple play s'établit autour de 30 euros aujourd'hui. Peut-il baisser ? Et comment les FAI peuvent se différencier ?

Ce qui est important pour nous est que nous soyons les seuls à proposer un vrai forfait à 29,99 euros, sans options cachées, sans location du décodeur TV, etc. Nous sommes salués pour cette transparence. Quant à la baisse, tout dépend du prix de location de la boucle locale téléphonique, mais rien ne laisse penser qu'il diminuera prochainement.

Par quoi sera marquée l'année 2007 en matière de haut-débit, selon vous ?

D'abord, l'ADSL et les box vont plus que jamais s'adresser à tout le monde. Le mouvement a commencé en 2006 et continuera cette année. Le marché est déjà très important, avec 12 millions d'accès ADSL sur 30 millions de lignes téléphoniques. La généralisation va donc se poursuivre. Il devrait y avoir aussi une évolution et une amélioration des services de vidéo à la demande. Autre tendance : la fibre optique. Nous n'en connaîtrons les prémices qu'en 2007. Mais dans les années à venir, elle va bouleverser nos usages, avec l'augmentation des débits et leur symétrie.

[Image: jpgc_userbar_1144665738.gif]
Funnelcake Jul 2012 - Mozilla14 - 1.0
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11/02/2007, 13:52
Message : #2
Free : « Nous lancerons la fibre optique avant la fin de juin »
M'en fout slurp

De toutes façon, ils n'aiment pas les Yvelines, alors savoir que ma frangine va pouvoir se faire fibrer Rolleyes

[Image: Mozilla-Firefox-icon.png] [Image: attachment.php?aid=313]  [Image: Mozilla-Thunderbird-icon.png]
"In a world without walls and fences, who needs windows and gates ?"
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11/02/2007, 22:57
Message : #3
Free : « Nous lancerons la fibre optique avant la fin de juin »
Lancer la FTTH oui, en petite quantité (mediafibre seulement?) non. Bref effet d'annonce à espérer que ça soit concluant (on peut rêver).
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant cette discussion : 1 visiteur(s)
ContactLeFreenauteRetourner en hautRetourner au contenuVersion bas-débit (Archivé)Syndication RSS