Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le spyware imposé par l'Hadopi sera incompatible avec le logiciel libre
06/03/2009, 19:13 (Ce message a été modifié le : 06/03/2009 19:34 par Nuxi@.)
Message : #1
Le spyware imposé par l'Hadopi sera incompatible avec le logiciel libre
Source : numerama.com

Citation :Le spyware imposé par l'Hadopi sera incompatible avec le logiciel libre
Guillaume Champeau - publié le Vendredi 06 Mars 2009 à 11h16

D'après le texte du projet de loi Création et Internet, les internautes qui protègent leur accès avec les outils de filtrage labellisés par l'Hadopi pourront s'exonérer de toute responsabilité s'ils sont sanctionnés. Mais pour s'assurer que les filtres sont bien activés, le gouvernement prévoit d'instaurer une communication permanente entre le logiciel et un serveur central. Selon les professionnels du logiciel libre, c'est imposer de fait une obligation d'installer des logiciels propriétaires.

L'APRIL, qui défend le logiciel libre en France, s'inquiète des conséquences du projet de loi Création et Internet dont \"une des finalités est d'imposer des logiciels propriétaires de filtrage sur le poste client\".

L'association s'appuie sur un rapport communiqué par le Conseil Général des Télécommunications (CGTI) au ministère de la Culture, et présenté par Jean Berdinau, l'actuel secrétaire général de l'Autorité de Régulation des Mesures Techniques de Protection (ARMT), appelée à devenir la Haute Autorité pour la diffusion et la protection des oeuvres sur Internet (Hadopi). Dans ce rapport, le CGTI indique que la loi vise à \"mener à bref délai une expérimentation portant sur le filtrage sur le poste client synchronisé avec un serveur central\".

Il préconise ainsi en substance d'établir une communication permanente entre l'ordinateur et l'Hadopi, pour que l'Hadopi puisse savoir à tout moment si l'outil de filtrage qu'elle impose était activé ou non au moment de l'infraction présumée (voir à ce sujet notre article du 27 octobre 2008). La loi prévoit en effet d'exonérer ceux qui ont installé des solutions de filtrage sur leur ordinateur, mais encore faut-il avoir la possibilité de démontrer qu'ils étaient installés et activés au moment où l'accès à Internet était prétendument utilisé pour pirater.

\"Plus clairement, estime l'April, il s'agit de faire installer un mouchard filtrant sur les ordinateurs de tous les internautes qui craignent de se voir accuser par l'HADOPI, soit parce qu'ils sont incapables de sécuriser leurs bornes wi-fi, soit tout simplement parce qu'ils sont conscients que l'adresse IP n'est pas une donnée qu'ils peuvent sécuriser\".

L'April accuse Jean Berdinau de relayer \"les demandes surréalistes des lobbies du divertissement, faisant par là même le jeu des éditeurs de systèmes propriétaires que sont Microsoft et Apple et plus généralement de l'« informatique déloyale » du « Trusted Computing Group »\", dont l'objectif est \"la prise de contrôle à distance de l'ordinateur de l'utilisateur\".

\"Voudrait-on rendre les logiciels propriétaires obligatoires qu'on ne s'y prendrait pas mieux\", redoute l'association. \"Il serait en effet absurde de prétendre filtrer les communications d'un utilisateur de système libre. Logiciel Libre et dispositifs de contrôle d'usage, de surveillance et de filtrage fermés sont ontologiquement incompatibles. Comme cela a été maintes fois expliqué lors des débats sur la loi DADVSI, sur un système libre, l'utilisateur a le contrôle de sa machine et peut neutraliser tout mécanisme visant à le contrôler ou à le surveiller.\"

Si la loi est adoptée en l'état, \"les utilisateurs de systèmes libres se retrouveront dans une insécurité juridique discriminatoire intolérable\".

L'April appelle donc \"tous les citoyens attachés au Logiciel Libre\" à contacter leur député, \"pour qu'ils s'opposent au déjà disproportionné projet HADOPI\".



Source : numerama.com

Citation :Hadopi : Nicolas Dupont-Aignan dénonce « l'empreinte des copains du Fouquet's »
Guillaume Champeau - publié le Vendredi 06 Mars 2009 à 13h11

Le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan dénonce le projet de loi Création et Internet, qu'il décrit comme \"l'instauration pure et simple du Big Brother de George Orwell\". Celui qui a quitté l'UMP en 2007 y reconnaît \"l'empreinte des copains du Fouquet's\", présente sur de nombreux textes, et suggère une enquête parlementaire sur le \"lobbying intensif\" auprès des gouvernements successifs.

Notre appel à l'ouverture d'une enquête parlementaire sur Christine Albanel, rejoint par près de 8.000 membres de Facebook qui s'inquiètent de la soumission du gouvernement aux demandes des lobbys culturels, n'est pas resté lettre morte. Le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan, ex-UMP fondateur du mouvement Debout la République (centre droit), a publié sur son blog un billet au vitriol qui y fait référence et attaque le projet de loi instaurant en France la riposte graduée.

\"Il est quand même assez singulier que ce genre de texte fasse systématiquement l’objet d’une procédure d’urgence\", s'interroge M. Dupont-Aignan, qui fait référence à la loi DADVSI, elle-même examinée sans renvoi en seconde lecture. \"Au point que certains réclament une commission d’enquête parlementaire afin de vérifier, à tout hasard, s’il n’existerait pas une pression de la part de divers lobbys pour faire adopter ce texte en suscitant le moins de débat possible… A vrai dire, en douze ans de mandat parlementaire, ce n’est malheureusement pas le premier texte que je vois passer où on peut discerner plus ou moins distinctement l’empreinte des copains du Fouquet’s\", regrette-t-il.

\"Si enquête parlementaire il doit y avoir c’est à propos du \"lobbying\" intensif, auprès des gouvernements (gauche et droite), qu’ont suscité de nombreux textes passés ces dernières années devant notre assemblée\".

Dans le reste de son texte, le député - qui avait déjà prévenu que la loi Création et Internet risquait la censure du Conseil constitutionnel - dénonce \"l’importation en France de l’internet à la chinoise, c'est-à-dire l’instauration pure et simple du Big Brother de Georges Orwell – avec la police politique et ses exactions en moins, il est vrai\".

Nicolas Dupont-Aignan se demande \"comment accepter que le contrôle et la décision de coupure des abonnements à internet soient effectués par une autorité administrative indépendante, juridiction d’exception, composée d’individus mus par la défense d’intérêts strictement privés, et non pas - a minima - par l’autorité judiciaire, seule fondée dans toute démocratie à s’immiscer dans la vie privée des citoyens et justiciables\".

Et puis, ajoute-t-il, \"que feront nos petits Big Brothers lorsqu’ils se rendront compte que leur dispositif de surveillance est contourné, notamment par courriels ? Obtiendront-ils alors le privilège exorbitant d’ouvrir tous les courriers électroniques des particuliers qui contiennent des pièces jointes ? !\".

Partisan de l'instauration d'une licence globale, NDA indique qu'il va \"prochainement adresser un courrier à l’ensemble de mes collègues pour les alerter sur ce texte, et leur signifier en termes clairs qu’en se prononçant pour son adoption ils se prononceraient pour la surveillance systématique et généralisée de leurs concitoyens, à commencer par leurs proches, familles et amis, par des vigiles aux ordres de l’industrie du divertissement\".

Il demande aux Français de se mobiliser pour faire en sorte, \"comme pour le travail dominical, que le gouvernement recule sur cette gravissime atteinte aux libertés individuelles\".

Encore faut-il réussir à faire émerger le débat et l'inquiétude au delà des frontières du net. L'appui des députés est, en ce sens, essentiel.

[Image: jpgc_userbar_1144665738.gif]
Funnelcake Jul 2012 - Mozilla14 - 1.0
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06/03/2009, 23:44 (Ce message a été modifié le : 06/03/2009 23:48 par Bronco.)
Message : #2
Re : Le spyware imposé par l'Hadopi sera incompatible avec le logiciel libre
C'est quoi c'te c......e Rolleyes

L'était bourré  comme un coin le gars qui a pondu ça  :o (comment y étaient plusieurs lol )

Oser ne serait-ce qu'évoquer ce type d'autocensure dans une démocratie  boxe

On commence par le téléchargement illégal et on fini où ? Pour 1984 z'ont 25 ans de retard slurp

[Image: Mozilla-Firefox-icon.png] [Image: attachment.php?aid=313]  [Image: Mozilla-Thunderbird-icon.png]
"In a world without walls and fences, who needs windows and gates ?"
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant cette discussion :
ContactLeFreenauteRetourner en hautRetourner au contenuVersion bas-débit (Archivé)Syndication RSS