Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Free et l'UFC dénoncent l'accord entre Orange et Neuf
27/09/2008, 16:58
Message : #1
Free et l'UFC dénoncent l'accord entre Orange et Neuf
Source

Citation :Réglementation

Le récent accord entre Orange et SFR-Neuf Cegetel autour du déploiement de la fibre optique est dénoncé par Free. Interrogé par l'AFP, Maxime Lombardini, DG d'Iliad maison mère du FAI, estime que cet accord est « en contradiction » avec la loi de Modernisation de l'économie (LME), qui « prévoit la mutualisation à l'extérieur de l'immeuble ».

Le « point de mutualisation » est l'endroit sur le réseau d'Orange (par exemple) où les autres opérateurs pourront venir se connecter, afin de proposer leurs services aux clients finaux. La LME recommande que ce point soit à l'extérieur de l'immeuble.

Or, l'accord passé par Orange et SFR-Neuf Cegetel parle d'un point de mutualisation le plus proche possible des logements. En zone pavillonnaire, il sera installé dans le domaine public, tandis qu'en zone urbaine dense, il se situera au pied d'un immeuble ou dans ses murs. La raison est simple : Orange dispose de l'infrastructure réseaux la plus étendue en France, et cela ne lui pose pas un réel problème d'aller au plus proche de l'abonné.

Isoler Free et Numericable

Ce n'est pas le cas de Free qui dispose d'un réseau moins large et cherche donc à limiter les opérations, très coûteuses, de tirage de câble. Il préfère donc que le point de mutualisation soit le plus éloigné de l'immeuble afin de couvrir une large zone, quitte à louer la dernière portion allant jusqu'aux logements à l'opérateur qui aura câblé.

Les deux positions sont donc techniquement totalement contraires. Mais au-delà de la technique, il y a surtout une opposition de stratégie. Orange n'a pas d'intérêt à ce que le marché de la fibre se développe rapidement car il dispose déjà d'une position forte sur celui de l'ADSL. De son côté, SFR-Neuf Cegetel dispose d'une direction financière dont l'objectif est d'améliorer sa rentabilité, et s'adosser au premier opérateur français, afin de constituer un duopole, est un des moyens d'y parvenir. Le déploiement de la fibre est secondaire pour Neuf.

Seul Free cherche à réellement déployer de la fibre, afin d'augmenter sa maîtrise technique sur les réseaux et pouvoir innover du côté des services, ce qui a toujours été sa priorité.

Trouver une solution avant fin octobre

L'accord entre Orange et SFR-Neuf Cegetel peut donc être interprété comme une stratégie d'isolement de Free. « Ce type d'accord est aussi une façon d'imposer à l'Arcep sa vision des choses, alors que le régulateur travaille toujours sur la régulation du déploiement de la fibre en France », commente pour ZDNet.fr, Edouard Barreiro, chargé de mission sur les technologies de l'information à l'UFC-Que Choisir.

« Cet accord ne garantit ni la concurrence, ni le libre accès des foyers aux différentes offres, et il est contraire à l'esprit des discussions entamées entre les opérateurs », a ajouté Maxime Lombardini à l'AFP. Il propose donc de « continuer les négociations » afin de « trouver une solution qui respecte les obligations posées par la loi et assure un vrai niveau de concurrence ».

Les discussions vont donc se poursuivre entre les opérateurs, même si Orange et SFR-Neuf Cegetel sont désormais alliés face à Free ou Numéricable. Une issue doit être trouvée avant la fin du mois d'octobre. C'est en tout cas ce que réclame le secrétaire d'État à l'Économie numérique, Éric Besson. « À défaut, je saisirai l'Arcep afin qu'elle prenne dans les meilleurs délais une décision réglementaire à caractère contraignant », a précisé le ministre.

Le cadre réglementaire doit encore être précisé

Le cadre règlementaire de la fibre optique est en cours d'élaboration à l'Arcep ; le régulateur des télécoms a lancé une consultation publique sur le sujet en mai dernier, bouclée le 27 juin. Elle a permis d'établir des grands principes qui ont été inscrits dans la loi de Modernisation de l'économie mais, contrairement à ce qu'affirme Maxime Lombardini, les détails règlementaires concernant  le point de mutualisation doivent encore être précisés par l'Arcep. La LME n'est qu'un point de départ.

Et, comme nous l'indiquait récemment un de ses porte-parole, le régulateur cherche un compromis permettant de ne pas avoir trop de câbles dans les immeubles, tout en assurant une concurrence entre les opérateurs. La décision finale devrait être rendue à l'automne.

« Dans ces conditions, nous recommandons toujours aux syndics et aux consommateurs d'attendre que les règles du jeu soient clairement fixées avant d'accepter le câblage en fibre de leur immeubles », poursuit-on à l'UFC-Que Choisir. « L'Arcep doit vite reprendre le dossier en main. »

[Image: comb-4196.jpg]
[Image: sigbob.jpg]
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10/10/2008, 09:58
Message : #2
Free et l'UFC dénoncent l'accord entre Orange et Neuf
Suite : Communiqué de presse disponible en PDF sur www.iliad.fr

Citation :COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 10 Octobre 2008

Les principes d’un déploiement équilibré et concurrentiel du FTTH sont maintenant établis

A la suite de la consultation publique sur le déploiement et la mutualisation de la partie terminale des réseaux en fibre optique, l’ARCEP a communiqué les points essentiels nécessaires pour assurer un déploiement massif, ouvert et concurrentiel dans l’intérêt du consommateur.

Concernant la partie terminale du réseau (dans les immeubles et les résidences individuelles), Free adhère totalement aux recommandations de l’Autorité notamment :

1°) la pose de fibres supplémentaires à la demande d’un autre opérateur et financée par ce dernier ;
2°) la localisation du point de mutualisation sur le domaine public ;
3°) la présence d’un opérateur d’immeuble unique fournissant l’ensemble des prestations du point de mutualisation jusqu’à la prise de l’abonné.

Dans le respect de ces recommandations et dans le prolongement des principes de la Loi de Modernisation de l’Economie, Free propose à l’ensemble des opérateurs de se rapprocher pour formaliser l’accord qui permettra d’apporter au plus vite la fibre optique aux foyers français.

[Image: comb-4196.jpg]
[Image: sigbob.jpg]
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant cette discussion :
ContactLeFreenauteRetourner en hautRetourner au contenuVersion bas-débit (Archivé)Syndication RSS