Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tristan Nitot : "Firefox 3 est le navigateur de la maturité du Web 2"
03/06/2008, 20:42
Message : #1
Tristan Nitot : "Firefox 3 est le navigateur de la maturité du Web 2"
Source

Citation :Tristan Nitot : \"Firefox 3 est le navigateur de la maturité du Web 2\"
Publié par Ariane Beky le Vendredi 30 Mai 2008

A l'occasion d'un entretien et d'une démonstration en vidéo dans les locaux de NetEco et Clubic, Tristan Nitot, président fondateur de l'association Mozilla Europe, dévoile les fonctionnalités clés, les améliorations des performances et de l'expérience utilisateur de Firefox 3, navigateur web open source, dont la version stable sera librement téléchargeable courant juin 2008.


AB – Tristan Nitot, bonjour. En octobre 2006, nous parlions de la sortie de Firefox 2, « le navigateur open source du web 2.0 ». Vingt mois plus tard, peut-on parler de Firefox 3 comme du « navigateur open source de la convergence » ?

TN – Le navigateur de la convergence, et bien non pas encore, mais cela viendra avec les futures versions de Firefox sur lesquelles nous travaillons déjà, au menu : vidéo native intégrée sans passer par Flash pour une vraie convergence Web/TV, l'audio et la 3D. Pour le moment, avec Firefox 3, on est encore en 2D. Quoi qu'il en soit, on continue d'accompagner le Web 2, ses technologies et ses usages, la croissance des contenus, le web social et le multimédia. Bref, Firefox 3 est le navigateur de la maturité du Web 2.

AB – Etes-vous prêts pour une sortie début juin 2008 de la version stable de Firefox 3 ? Quelles sont les nouvelles fonctionnalités clés du navigateur ? Quid de l'amélioration de ses performances ?

TN – Une sortie début juin non, mais courant juin 2008 oui. Cela fait longtemps que l'on travaille au développement de Firefox 3, en fait, on a commencé avant la sortie de Firefox 1.5 ! Hier soir à 20h (mardi 27 mai), après la fin des tests formels par notre service qualité, nous avons décidé la sortie d'une RC 2 (release candidate) de Firefox 3. On ignore encore le nombre de RC que l'on va devoir faire. Une chose est sûre : elles nous permettront de résoudre la poignée de bugs, dont une sous Linux, qui persistent encore.

Sous le capot, Firefox 3 s'appuie sur le moteur Gecko 1.9 et, comme toujours, supporte les standards web. Par ailleurs, on a apporté quelque 15.000 améliorations. Nous sommes particulièrement fiers des gains obtenus en termes de gestion de mémoire et d'exécution de JavaScript. L'optimisation de la mémoire est très importante, elle détermine la rapidité du navigateur. C'est essentiel lorsque l'internaute ouvre de multiples fenêtres et onglets depuis lesquels il réalise plusieurs tâches en simultanée : utilisation de services en ligne type Google Docs et Gmail, streaming audio/vidéo, téléchargement de fichiers, etc. Résultat, Firefox 3 est deux à trois fois plus rapide que Firefox 2 et bat, à plate couture, Internet Explorer 7. Désormais, l'ouverture d'un message dans Gmail prend moins de 100ms, ce qui semble instantané pour l'internaute.

Du côté des fonctionnalités nouvelles ou améliorées, Firefox 3 intègre notamment une barre d'adresse intelligente ou « barre géniale » qui s'adapte aux préférences de l'utilisateur et lui permet d'améliorer la navigation via une fonction d'autocomplétion qui affiche, dès les premières lettres indiquées, les différents sites qui peuvent correspondre en fonction de l'historique de navigation. Il y a aussi : les marque-pages en un clic, un dossier de marque-pages intelligents, des gestionnaires repensés de modules complémentaires (personnalisation) et de téléchargements. Et toujours : la restauration de session, la recherche intégrée, la correction orthographique, le blocage de popups, la mise à jour automatisée. Mozilla a également renforcé la sécurité de l'ensemble : protection anti-malware, anti-phishing repensé, affichage instantané de l'identité d'un site web, gestionnaire de mots de passe et sécurité des modules améliorés. L'utilisateur peut faire un zoom pleine page désormais. Quant au look & feel et à la navigation par onglets, ils ont aussi été améliorés.

AB – De quels moyens humains et financiers Mozilla a bénéficié pour développer Firefox 3 ? Quels sont les objectifs de la Fondation en terme de parts de marché ?

TN – Et bien, à l'heure actuelle, Mozilla emploie 160 personnes à travers le monde, et plus de 200 l'an prochain, ce qui est très peu. En revanche, nous pouvons compter sur une large communauté, dont plus d'un million de bêta testeurs et des « localiseurs » qui traduisent et adaptent le navigateur (plus de 45 langues). Aujourd'hui, on estime à plus de 175 millions le nombre d'utilisateurs actifs de Firefox, on veut toujours faire mieux avec Firefox 3, en particulier dans les pays où les parts de marché sont un peu moins bonnes (20% aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, contre 25% en France et près de 36% en Pologne).

AB – Dans un article publié le 26 mai 2008, le New York Times parle « d'un nouveau défi pour les grands navigateurs web ». Quel est votre avis sur le sujet ?

TN – Lorsque l'on constate ce que Firefox 3 apporte en termes de rapidité, de confort et de fonctionnalités, il n'y a aucune raison de rester sur Internet Explorer. Firefox 3 apporte un vrai plus qualitatif, et d'autres, comme Safari et Opera, vont avancer avec nous. Tant mieux pour l'utilisateur et l'innovation.

AB – Comment se porte le projet Mozilla après 10 ans d'existence ? Est-ce que l'essentiel des revenus Mozilla provient toujours des liens sponsorisés fournis par Google ?

TN – Mozilla va très bien ! La communauté est en pleine forme, en pleine croissance, et de moins en moins de sites web ne fonctionnent pas avec Firefox. Par ailleurs, comme vous le savez, Mozilla a généré 66 millions de dollars de revenus en 2006 (+26% sur un an). Quant aux résultats 2007, ils n'ont pas encore été publiés, mais le plus tôt sera le mieux ! Pour répondre à votre autre question : effectivement, l'essentiel des revenus Mozilla provient toujours de notre partenariat avec Google.

AB – Quid des autres gros projets Mozilla ?

TN – Nous venons de sortir une première version alpha de notre client de messagerie électronique Thunderbird 3, avec un agenda intégré et un outil de recherche totalement repensé. L'entité dédiée Mozilla Messaging travaille activement à promouvoir l'outil. Par ailleurs, nous travaillons sur Firefox Mobile, nom de code Fennec, dont le proto devrait sortir avant la fin 2008. Enfin, Mozilla Labs développe le projet Weave. L'objectif est de permettre à l'utilisateur de partager un profil (historique, marque-pages, extensions, etc.) avec les contacts de son choix depuis différentes installations de Firefox : sur un PC à domicile, au bureau, à l'extérieur, depuis un mobile.

AB – Tristan Nitot, je vous remercie.

[Image: jpgc_userbar_1144665738.gif]
Funnelcake Jul 2012 - Mozilla14 - 1.0
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 


Messages dans cette discussion
Tristan Nitot : "Firefox 3 est le navigateur de la maturité du Web 2" - Nuxi@ - 03/06/2008 20:42

Aller à :


Utilisateur(s) parcourant cette discussion :
ContactLeFreenauteRetourner en hautRetourner au contenuVersion bas-débit (Archivé)Syndication RSS